[ Free Reading ] La guerre secrète des milliardaires de l'artAuthor Jean Gabriel Fredet – Collateralloan.co

En portant leur duel fratricide du terrain des affaires sur celui des arts, les milliardaires Bernard Arnault et Fran ois Pinault sont devenus m c nes Donations, fondation, mus es, collections largement ouvertes au public t moignent de leur contribution En retour, l art a anobli leurs affaires, dop leurs b n fices, sculpt leur statue Renforc aussi leur volont de d crocher le titre de nouveaux M dicis Le soleil de cette philanthropie a pourtant sa part d ombre D claration d amour de Bernard Arnault l art contemporain, la Fondation Vuitton est aussi un formidable outil marketing Ce cadeau aux Parisiens et sa collection profitent d abord au premier groupe mondial du luxe, avec un retour sur image inou Ami et promoteur d artistes d avant garde, Fran ois Pinault est un grand collectionneur Mais pourquoi ce refus obstin de cr er une fondation pour sa collection La Bourse de Commerce est elle le mus e d un passionn ou la vitrine d un homme d affaires, parfait connaisseur du march de l art Dans un pays d testant la r ussite et l argent des autres, mais avec un tat sans discours et sans moyens, l affrontement des deux milliardaires a ouvert leurs concitoyens la cr ation contemporaine Mais il r v le aussi les ambigu t s de ce nouveau m c nat Livre assez d go tant pour le fond finalement Deux milliardaires qui se battent qui fera la plus belle collection, la plus belle fondation avec des montages financiers avantageux et de l argent public.ils ne semblent pas vraiment choisir les oeuvres eux m me, souvent aid s de conseillers , de proches a ne respire pas vraiment l Amour de l art mais la volont de s acheter une image J esp re qu ils font au moins autant pour ceux qui veulent juste survivre J en doute. C est assez mal ecrit et norm ment d informations r p t es au fil des chapitres sans lien Plusieurs fautes non corrig es.J ai quand meme ete au bout mais dans la douleur. Une histoire fran aise et deux success story Deux grands collectionneurs condamn s la co existence alors que chacun se pense unique Jean Gabriel Fredet fait le point avec l acuit visuelle d un bon observateur et le recul n cessaire l examen d un co syst me menac avant tout par lui m me